AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
l'honneur d'un dresseur
avatar
MIROIR : Johannes Strate
IDENTITÉ : Rudein
CRÉDIT : Moi-même ~~
LETTRES ENVOYÉES : 39
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/07/2017
EXPÉRIENCE : 133
STATUT CIVIL : Veuf
EST ÂGÉ DE : 37 ans

MessageSujet: Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine   Sam 12 Aoû - 18:45

Entre ciel et terre.

A cette heure de la journée, cette expression, prend un tout autre sens. Pourquoi ? C’est simple. A la base c’est une expression figurative, imagée. Mais quand on ne peux pas faire la différence entre le bleu de la mer et celui du ciel. On a vraiment l’impression de se trouver entre ciel et terre.  Il est midi, et je suis en train d’attendre sur un des pontons du village. Je peux presque me perdre dans cette étendue azur. Mais pas de danger, j'ai les pieds plantés sur les planches de bois flotté. Je dois former une drôle de fresque. Debout, en short, à faire les cents pas sur le ponton à regarder vers le ciel.

Splash, mon nouveau pokémon barbotte dans l’eau à côté de moi. Les surnoms monosillabique, cela doit être de famille. Spark, le Lanturn. Splash le Wailmer. Nous ne somme pas doués pour donner des surnoms, mon père et moi. Et nos pokémons ont tout deux un caractère de cochon. C’est incompréhensible. J’aurais aimer avoir un pokémon docile, mais elle n’en fait qu’à sa tête. Elle ne m’obéit pas, ne me respecte pas. C’est tout simplement ingérable. J’aurais voulus un petit wailmer, tout mignon, affectueux. Mais je me retrouve avec cette mégère comme compagnon de voyage. Cela ne risque pas d’être de tout repos.

Parce que oui, je quitte le village demain. Mes bagages sont fait. Mes affaires sont en ordre, je n’ai plus qu’à prendre le bateau pour Eternara. Pas pour aller à la ligue bien sûr. De un avec un pokémon cela risque d’être difficile, avec celle là en particulier. Et de deux, je n’ai pas les badges pour. Je veux aller à Mérouville, pour réanimer mon fossile nageoire. Et si possible battre le champion. La route risque d’être longue, et j’espère avoir plus de compagnons de voyage.

Mais pour l’instant, tout cela n’est que dans un lointain futur, Car j’ai de la visite aujourd’hui. J’attends une connaissance de ma femme. Sixtine Lilith Prescott, une jeune scientifique tout juste diplômé. Elle passe au village pour récupérer certains livres, et peut-être certaines notes de recherche. J’ai refusé que le centre de recherche de la roche-sur-griffe, ne récupère les notes de ma femme pour une bonne raison. Le comportement du chercheur venu prendre les pokémons de ma femme m’a beaucoup dérangé. Au point que, si j’étais un peu plus jeune et plus impétueux, cela aurait certainement mal finit. Il avait l’air complètement louche avec sa tenue rouge et sa drôle de mèche. Après une telle mauvais impression, je ne voulais pas lui donner le travail de tout une vie. Je sais que cela aurait dut leur revenir, mais autant les donner à quelqu’un en qui j'ai un minimum confiance.

Sixtine, je la connais par les récits de ma femme. Elle la voyait comme une nirondelle venant juste de prendre son envol, pas encore complètement adulte, mais très d’ambitieuse. Les comparaisons animales étaient une de ses spécialités. D’après elle, je serais un coquiperl. Enfermé dans ma coquille jusqu’à ce qu’elle devienne trop petite pour moi, et que je sois obligé d’évolué. Il y a plus flatteur comme comparaison, mais j’aurais pu être comparé à un magicarpe ou à un barpeau. Ce qui pourrait être vexant. Mais il vaut mieux ne pas se fier à ses comparaisons, car d’après elle, elle était un magnifique Dramagara. Plutôt un Donphan, oui. Avec son caractère bien trempé.

Où en étais-je… Ha oui ! Sixtine. La demoiselle doit arriver d’un moment à l’autre. Je ne sais pas si elle est déjà venu ici. A mon avis non, cela serait drôle de lui faire goûter la cuisine du coin. Qui a envis de manger de la viande de Wailmer ?

Ne me regarde pas comme ça Splash…  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'intelligence d'un scientifique
avatar
MIROIR : Katherine McNamara
IDENTITÉ : Minayuu
CRÉDIT : Morrigan
LETTRES ENVOYÉES : 50
ARRIVÉ A HOENN LE : 31/07/2017
EXPÉRIENCE : 108
STATUT CIVIL : célibataire
EST ÂGÉ DE : vingt six pétales
ÉQUIPE POKÉMON : Bronx [lixy - mâle - n. sept]


MessageSujet: Re: Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine   Dim 13 Aoû - 11:12

L'annonce du capitaine dans les hauts parleurs acheva de convaincre Sixtine qu'elle ne parviendrait à fermer l'oeil sur le bateau, pas cette fois en tout cas, parce qu'ils ne tarderaient pas à atteindre le prochain port. Une question de cinq minutes, tout au plus. Malgré la blancheur de son visage et les tremblements de ses jambes, elle était contente. Soulagée, plutôt. C'était un comble, n'est-ce pas, pour une habitante de la région de ne pas bien supporter les trajets sur les flots ? La jeune femme s'était faîte la promesse de ne pas en parler et avait même essayé de le cacher tant bien que mal, mais quiconque la connaissait un minimum pouvait se douter que quelque chose ne tournait pas rond. En temps normal, elle aurait fait passer le temps avec un bouquin à la main, comme à son habitude, et là elle n'avait même pas tenté de lire ne serait-ce qu'une page. Depuis l'embarquement, elle campait sur l'une des banquettes de la grande salle et n'en bougeait que très peu, alors forcément, elle ne pouvait être que ravie à l'idée de remettre prochainement les pieds sur la terre ferme. Cela dit, même si ce voyage n'était pas une partie de plaisir sur tous les points, la jeune scientifique était ravie d'avoir serrer les dents et fait le déplacement jusqu'à Pacifiville. Le trajet était le seul point négatif en fait. Du moins, elle n'envisageait pas une seule seconde qu'il y en ait d'autres. Et encore, dans son malheur, Sixtine pouvait se réjouir parce que ça aurait pu être pire. Son « ami » aurait pu habiter encore plus loin, à Eternara par exemple, et là, ça aurait été la fin des haricots. Façon de parler, hein, mais sûre que le trajet lui aurait parût interminable. Cependant, quand on vise à devenir une scientifique à part entière, il ne faut pas s'arrêter aux détails, sinon il n'y a jamais de progrès, pas le moindre avancement. Quoiqu'on puisse en dire, être scientifique est bien plus difficile qu'on ne le pense. Mais éprouver des difficultés, dans un sens, lui plaisait. Le métier rentrait. Puis elle avait une occasion en or qui à coup sûr pourrait lui donner un coup de main pour obtenir un vrai poste dans un laboratoire. Dans le fond, peu importe lequel du moment qu'elle était engagée comme assistante et non plus comme une vendeuse du centre commercial de Lavandia. Ses collègues étaient charmants, la direction aussi, ça allait, par contre elle ne pouvait pas en dire autant à propos de tous les clients. Ce n'était tout simplement pas sa voie. Elle ne se voyait pas servir des années et des années des clients capricieux, qui se permettent de vous prendre de haut parce que vous faîtes un métier qu'à priori tout le monde peut faire. Sixtine aimait naturellement les gens mais elle devait bien admettre que depuis son poste au centre commercial, elle avait perdu de sa superbe patience. Il était plus que temps de trouver un poste dans sa branche. Et aller à Pacifiville était peut-être une chance de faire bouger les choses. Mais elle n'avait rien provoquer du tout. La jeune femme se souvenait très bien de son holokit la tirant une énième fois d'une lecture passionnante lors de sa dernière journée de repos. Elle s'était attendue à tout sauf à entendre la voix de Yohan Gokonquelquechose. Elle ne l'avait pas reconnu de suite et vu ce qu'il lui proposait, elle s'était sentie honteuse à en mourir. Si quelque chose se passait par la suite dans sa vie professionnelle, la rouquine savait que c'était très certainement à lui qu'elle le devrait.

La jeune femme n'était pas du genre à paniquer à l'idée de faire des rencontres, bien au contraire, mais là elle ne pu s'empêcher d'appréhender quelque peu de découvrir celui qui l'avait si généreusement invité à passer récupérer des affaires de sa défunte épouse. C'était touchant et en même tellement de responsabilités d'avoir été choisi alors même qu'ils ne se connaissaient pas. Il aurait pu confier les recherches, le fruit de tellement d'années de travail à un centre spécialisé, comme ça aurait été normal de le faire mais non, il lui laissait l'opportunité de peut-être se démarquer. Elle posa le pied sur le quai avec un sentiment nouveau qu'elle était incapable de décrire. Elle se sentait plus ou moins bien, rempli d'incertitudes mais avec à la fois cette envie de sauter au plafond. Sauf que dehors il n'y avait pas de plafond. Enfin, vous avez cerné le truc... Elle hésita un instant à lâcher Bronx dans la nature, pour que sa présence à ses côtés la rassure mais étant donné qu'elle ne connaissait pas les lieux et au vu du nombre de pokémon aquatique, elle décida finalement d'attendre un peu. Sixtine ne souhaitait pas créer un scandale dès les premières minutes de son arrivée. Son Lixy n'était pas tellement du genre à lancer des éclairs dans tous les sens, en autre parce qu'il ne connaissait pas énormément d'attaques du genre – à son grand regret mais c'était aussi de sa faute puisqu'elle ne l'entraînait pas – mais un peu foufou dans son genre, sait-on jamais c'était peut-être plus prudent de ne pas le tenter. Tant pis, elle devrait rester seule encore un moment. Pas très long puisque tout en marchant, elle tacha de se remémorer le visage de l'homme qui l'avait contacté quelques jours plus tôt et sembla le reconnaître un peu plus loin. « Yohan ? » demanda t-elle incertaine après avoir réussi à se frayer un chemin parmi les passagers descendant eux aussi à ce quai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoennlastresort.fr-bb.com/t645-carte-de-dresseur-de-sixtine http://hoennlastresort.fr-bb.com/t646-sixtine-il-est-plus-facile-de-se-faire-des-amis-que-de-les-garder http://hoennlastresort.fr-bb.com/t629-sixtine-parce-que-le-monde
l'honneur d'un dresseur
avatar
MIROIR : Johannes Strate
IDENTITÉ : Rudein
CRÉDIT : Moi-même ~~
LETTRES ENVOYÉES : 39
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/07/2017
EXPÉRIENCE : 133
STATUT CIVIL : Veuf
EST ÂGÉ DE : 37 ans

MessageSujet: Re: Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine   Lun 14 Aoû - 22:39

Au large, je commence e apercevoir l’ombre du bateau de Poivressel. C'est un de ses gros bâtiments, avec chambres, restaurant et tout un équipage. On le compare souvent au célèbre SS Océane de Carmin sur mer dans la région de Kanto. Le trajet coûte assez cher, en général, et le confort n’a rien à voir avec le rafiot à moteur qui doit m’emmener à Eternara. Pour les habitants de Pacifiville, ce bateau est comme un morceau du continent ambulant. Il vient environ un fois par mois et apporte non seulement des voyageurs mais aussi les vivres nécessaires à notre village ainsi que les médicaments et objets indispensables à la boutique et au centre pokémon .

Sixtine, logiquement, a du prendre ce bateau. Puisqu’elle vient de Rosyère, faire le trajet jusqu’à Eternara est un énorme détour. Sauf si elle travaille sur l’île même, mais cela me semble peu probable étant donné qu’elle n’est pas dresseur. Les quelques marins de poste au village s’activent déjà sur le ponton. Eloignant les badauds, et libérant le plus d’espace possible pour le mastodonte. Les petits bateaux de pécheurs débarrassent vite le plancher au risque de finir en petits copeaux de bois contre le devant du bateau.

Ce dernier annonce son arrivée au port à grand coup de sirène. C’est un son grave et profond qui résonne dans mes entrailles. Les planches du ponton tremblent légèrement à cause des vibrations. L’ancre tombe dans les profondeurs et je peux déjà voir l’énorme rampe descendre doucement sur le ponton. Je me retrouve vite perdu dans une véritable mer humaine. Entre les marins, ceux qui veulent monter à bord du bateau, ceux qui veulent en descendre et le reste, je ne sais plus ou donner de la tête. Heureusement, il semble que j’ai un physique assez reconnaissable car c’est Sixtine qui me remarque avant que je ne le puisse.

« Yohan ? » demande-t-elle l’air incertain.

« En effet. Vous êtes bien Sixtine Prescott ? Enchanté d’enfin vous rencontrer. »


Tout en lui demandant si elle a passé un bon trajet, je fouille dans mes poches à la recherche de ma pokéball. M’excusant, je regarde autour de moi avant de trouver Splash. Je lui fait signe de se rapprocher, et la rentre dans sa pokéball. Je me retourne vers elle et lui propose de venir prendre un café à la maison pour ce remettre du trajet. Ma maison se trouve à quelques mètres du port, étant pécheur moi-même, il faut que je soit à une distance résonnable du port pour pouvoir apporter ma pêche du jour sans avoir à traverser le village.

C’est une petite maison en bois sur pilotis communes dans le village. Il n’y a pas d’étage, c’est simplement une grande pièce qui sert de salle-salon avec une cuisine ouverte. Une petite salle de bain, et deux petites chambres attenantes, l’une servant de bureau. Elle aurait pu devenir la chambre de nos enfants si jamais nous en avions eu, mais ce ne fut pas le cas. Le bureau servait maintenant de débarra à toutes les affaires de ma femme. Et entré dans cette pièce me faisait toujours mal au cœur. Toute une vie se trouvait ici. Les voir prendre la poussière ici me semblait comme un blasphème quand la femme qui habitait ici était aussi rayonnante. Je serais plus libre d’esprit une fois que tout cela sera dans de meilleures mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'intelligence d'un scientifique
avatar
MIROIR : Katherine McNamara
IDENTITÉ : Minayuu
CRÉDIT : Morrigan
LETTRES ENVOYÉES : 50
ARRIVÉ A HOENN LE : 31/07/2017
EXPÉRIENCE : 108
STATUT CIVIL : célibataire
EST ÂGÉ DE : vingt six pétales
ÉQUIPE POKÉMON : Bronx [lixy - mâle - n. sept]


MessageSujet: Re: Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine   Jeu 17 Aoû - 22:17

C'est comme si un poids se soulevait de sa poitrine quand enfin, Sixtine pu poser les pieds sur la terre ferme tant aimée. D'un coup, elle se sentait beaucoup mieux, bien qu'un chouïa étourdie par la sirène du bateau. Même endormie, elle n'aurait pas pu ignorer bien longtemps être arrivée à destination. Finalement, la jeune femme était contente de ne pas habiter dans une ville portuaire. Certes, Lavandia avait aussi des inconvénients mais également des avantages que la jeune femme n'échangerait pas contre une magnifique vue sur l'océan. Elle savait à quoi ça ressemblait, s'y rendait relativement souvent, elle n'avait pas besoin de le voir vingt quatre heure sur vingt quatre, sept jours sur sept, bien qu'à force les habitants de ces villes là devaient être habituées au bruit et ne plus y faire attention. Peut-être trouverait-elle l'occasion de poser la question à Yohan, ou pas. Déjà, il fallait avant tout le trouver dans la foule, ce serait déjà un bon point de départ. Il y avait pas mal de monde sur le quai, chose à laquelle la scientifique en devenir n'avait pas songé. Se mettre d'accord sur un lieu de rendez-vous aurait été une bonne idée. Tant pis, trop tard. A moins qu'elle ne lui téléphone pour le prévenir ? Ne serait-ce pas trop attendre de sa gentillesse ? Pas le temps de se questionner davantage, le visage barbu qui lui était récemment apparu sur les pixels de son holokit se distingua entre deux femmes en train de faire un brin de causette. Enfin, elle n'était pas certaine à cent pour cent. L'avoir vu deux fois ne lui garantissait pas de viser juste du premier coup. En attendant la réponse, la jeune femme sentait son coeur s'emballer. C'était stressant de ne pas savoir, de s'avancer dans l'inconnu, à tâtons. En souriant à n'importe qui, à tout le monde, à défaut de savoir à qui s'adresser.« En effet. Vous êtes bien Sixtine Prescott ? Enchanté d’enfin vous rencontrer. » Joie. Du premier coup. Elle était trop forte. Yohan ne pouvait pas le deviner mais intérieurement, un sourire trônait. La jeune femme était contente et soulagée. Le retrouver n'avait pas été aussi difficile qu'elle ne l'avait redouter. « Oui, c'est bien moi. Enchantée Yohan ! » Il avait l'air tout aussi sympa en vrai, sauf qu'il posait la question qui fâche. Elle allait pas lui dire, quand même... « Ça allait, c'était court donc ça va. » De toute façon ce n'était pas spécialement faux. Elle avait eu une petite gêne, rien de grave, il lui avait suffit de rester assise et puis plus aucun soucis. « Oh, tu as un Wailmer ! » Un pokémon tout rond, tout mignon. Sixtine était sous le charme, oubliant que plus tard il ressemblait à une sorte de mini sous-marin. Petit et gros à la fois. « Je ne suis qu'à moitié étonnée, j'imagine qu'ici la plupart des gens ont des pokémon eau. » Avec de l'eau de tous les côtés, quoi de plus normal.

La maison de Yohan, de dehors, semblait similaire à toutes les autres. Ou du moins une bonne partie, de celles que la jeune femme avait pu apercevoir pendant le trajet. C'était très mignon comme ça, sur pilotis, il y avait un vrai charme et la scientifique regrettait presque de ne pas être à sa place. Presque, parce qu'elle n'oubliait pas les bruits des sirènes, entre autre. A l'intérieur, surprise la maison avait l'air plus petite. Peut-être le placement des meubles ? Mais c'était quand même très sympa. A peine y avait-elle mit les pieds que la jeune femme se sentait bien. C'était très chaleureux. Et la maison, globalement fonctionnelle. Le moindre mètre carré semblait optimisé, ce qui contrastait avec l'impression de moins d'espace que prévu. Elle n'avait pas dû bien regarder. Elle n'avait pas cherché en même temps. « C'est chouette ici. Je veux dire, pas seulement la maison mais le village aussi. » Du peu qu'elle en avait vu. Par contre, on sentait bien ici et là qu'il y avait eu une présence féminine. Et le souvenir était très fort. Sans doute une intuition de femme. Le décès d'Anna ayant été brutal et leur amour si fort, rien d'étonnant à ce que son fantôme plane encore à l'intérieur de la maison. Sixtine se sentait chagrinée, un peu gênée aussi. Désirait-il réellement confier les affaires de sa femme à quelqu'un d'autre ? C'était une grande pression de se voir confier le résultat d'autant d'années de recherche. La scientifique sentait son cœur battre à cent à l'heure, il lui semblait que si Yohan tendait l'oreille, il pourrait l'entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoennlastresort.fr-bb.com/t645-carte-de-dresseur-de-sixtine http://hoennlastresort.fr-bb.com/t646-sixtine-il-est-plus-facile-de-se-faire-des-amis-que-de-les-garder http://hoennlastresort.fr-bb.com/t629-sixtine-parce-que-le-monde
l'honneur d'un dresseur
avatar
MIROIR : Johannes Strate
IDENTITÉ : Rudein
CRÉDIT : Moi-même ~~
LETTRES ENVOYÉES : 39
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/07/2017
EXPÉRIENCE : 133
STATUT CIVIL : Veuf
EST ÂGÉ DE : 37 ans

MessageSujet: Re: Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine   Mar 22 Aoû - 23:41

Une fois que nous sommes tout les deux rentrée. Mme. Prescott balaye du regard la pièce. La maison est petite, souvent humide, bruyante parfois et le bois craque de partout, mais j’ai beau quitter le village, cette petite bicoque sera toujours mon chez-moi. Pendant que Sixtine fait le tour du propriétaire. Je me tourne vers la kitchenette de la maison, et nous prépare du thé aux baies Palma. Ce sont des baies que l’on trouve parfois dérivant à la mer, on les fait sécher pour ensuite les hachés menus, les morceaux sont ensuite mélanger à du thé vert, ce qui balance le goût très sec de la baie. Ma pokéball trône maintenant à sa place sur un coin du plan de travail.

« C'est chouette ici. Je veux dire, pas seulement la maison, mais le village aussi. » Dit Sixtine à côté de moi

Les tasses à la main, je me tourne vers elle et rebondis sur sa remarque.

« Je ne pense pas que vous seriez heureuse à vivre ici. Notre style de vie est…. Instable. Tout nous vient de la mer. Si vous n’avez pas le pied marin, vous ne ferrez pas long feu ici. Il est difficile de quitter le village. Il y a très peu de dresseurs, les habitants sont très renfermé sur eux-mêmes, et les trajets en bateaux ne sont pas donné. »

Je lui tends une tasse de thé, et lui fais signe de s’installer sur le canapé.

« Installer vous, je reviens dans une minute »

Je me retourne vers la cuisine et sort d’un des placards un petit sac de baies oran que je lave et coupe en quartiers, avant de les poser dans une petite assiette sur la table de salon. Ma tasse de thé à la main. Je m’installe à mon tour sur le canapé qui grince un peu sous mon poids. Je prends un quartier de baie en lui faisant signe de se servir.

« Si vous voulez sortir vos pokémons n’hésitez pas. La maison ne craint pas grand-chose à moins que vous n’ayez un pokémon de type feu. »

Le silence s’installe doucement entre nous deux. Cela ne me gêne pas. Le thé est encore un peu chaud, alors je souffle doucement dessus. Je lui monterais le bureau après. Mon regard se fixe d’ailleurs sur la porte en bois. Je m’attends toujours à la voir sortir de la pièce, le visage couvert de poussière et les mains pleines d’encre, un énorme sourire aux lèvres, son Galvaran sur les talons. La petite créature jaune tout aussi joviale que sa maîtresse. A-t-il trouvé un nouveau dresseur d’ailleurs ? Où est-il toujours au Centre de Recherche ? Je n’ai plus de nouvelle depuis un moment…

C’est le premier pokémon de ma femme avec son Démenta, enfin un Babimenta à l’époque. Paix à son âme. J’ai la gorge qui se noue alors je cache mon inconfort en buvant une gorgée. Je dois vraiment quitter le village. Peut-être, n’est-ce qu’une fuite en avant, mais je ne peux pas rester enfermé dans ses souvenirs. Je risque de complètement m’y noyer, et si elle me voit de là-haut, je n’aurai le droit qu’à un coup de pied aux fesses et un remontage de bretelle en bonne et du forme. Je soupire doucement dans ma tasse avant d’en prendre une gorgée. Le liquide est encore chaud, et je le sens couler le long de ma gorge. Je tousse un peu, à cause de la gêne occasionnée. Je me laisse aller contre le dossier du canapé, et jetant un coup d’œil à Mme. Prescott, je lui demande :

« Sans vouloir paraître indiscret, qu’espérez-vous trouvez dans les recherches de ma femme ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome Stranger ♫ - Feat Sixtine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» [09/11/2011] Tenue de Stranger
» Passi - Reviens dans ma Vie (Feat. Jacob Desvarieux et Lorenzo Raphael)
» [Série] Stranger Things
» [Série Tv] Stranger Things

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONDE BORÉALE :: le doux prologue :: ondeboréale :: la magie d'hoenn :: le regard tourné vers l'est :: pacifiville :: les habitations-
Sauter vers: