AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les prémices d'une belle amitié (astrid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Mar 8 Aoû - 11:21

La verdure à perte de vue, les hautes herbes, les arbres à baies. Maxine a toujours préféré traîner sur les routes avoisinantes plutôt quand dans les rues agitées des villes. Les mains sur les lanières de son sac à dos, sa casquette rose avec le logo de la Ligue sur sa tête, elle marchait sur le petit chemin de la Route 104, Napoléon, son fidèle Tiplouf, la suivait de près en sautillant.Le but de la jeune dresseuse pour le moment était de se détendre et de profiter un peu du calme de l'après-midi. Les deux derniers jours n'avaient guère été de tout repos, entre la capture de Rosie qui avait coûté à Napoléon un empoisonnement et un séjour au Centre Pokémon, puis l'attaque d'un membre de la Team Aqua qui avait tenté de voler son Pokémon et enfin la baisse de moral de Max qui s'ensuivit, la faisant alors douter de ses capacités à devenir un bon dresseur. La blonde comme le petit Tiplouf avait bien mérité une petite pause après tout.

Ou une nouvelle rencontre ? Le regard de Maxine s'arrêta sur une silhouette au loin accroupit dans de hautes herbes. Après ce que la blonde avait vécu ses derniers temps, elle était fort tentée par l'idée de rappeler Napoléon dans sa Pokéball et de prendre ses jambes à son cou. Mais là, la situation semblait différente : après une meilleure analyse de la silhouette, il semblait que c'était une jeune fille de l'âge de Maxine qui tenait entre ses mains un appareil photo. Mais que fait-elle, se demanda Max, curieuse. Peut-être était-elle en train de prendre des Pokémon sauvages en photo, cela devait être très intéressant à observer. Après une certain temps de réflexion, la jeune fille se décida enfin à approcher. D'un pas léger pour ne pas déranger la photographe dans son art, elle s'avança doucement vers elle. « Euh... bonjour ! » chuchota-t-elle en arrivant à la hauteur de l'inconnue, un sourire radieux dessiné sur son doux visage. Pendant un instant, Maxine se demanda si elle n'était pas trop intrusive sur le coup. En effet, se faufilait à travers les hautes herbes pour venir déranger quelqu'un en plein shooting photo n'était peut-être pas la meilleure des idées. Elle eut alors un sourire gêné. « Je... je ne te dérange pas au moins ? » Max fit une pause, sentant ses joues rougirent devant le regard de la jeune femme. « Tu prends des Pokémon en photo ? » ajouta-t-elle d'un air un peu plus confiant. Elle espérait de tout cœur que son enthousiasme allait jouer en sa faveur et que la photographe n'allait pas lui dire de dégager ou de s'occuper de ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Mar 8 Aoû - 20:37

    Peu de temps après que les rayons de l’étoile solaire aient percé l’obscurité, son ombre vagabondait. Tout d’abord dans cette petite maison d’hôte qui à bien voulut l’accueillir et la nourrir pour la nuit, puis sur les routes, son gros sac à dos en place sur ses épaules. Cela faisait à peine deux semaines qu’elle avait quitté la ferme de son oncle pour commencer son aventure. Suite à sa rencontre avec Caninos qui s’est laissé tenté par la jeune femme, cette dernière c’était prise de vouloir prendre le large s’entrainer, découvrir et se créer une équipe. Une famille.

    Après une heure de marche, Astrid grignote quelques baies, en distribue deux/trois au chien roux avant de s’armer de son appareil photo. Prenant le soin de choisir son objectif, elle enfile la lanière autour du cou, attache ses cheveux cours avec une pince pour dégager un maximum son visage. Quelques prises de son Pokémon pour finaliser les derniers réglages et la voilà quitter un peu la route pour s’enfoncer dans les hautes herbes. Caninos non loin de sa dresseuse, humant l’air, en alerte d’un Pokémon sauvage qui pourrait les attaquer. Astrid s’oublie. Met de côté le fait de pouvoir se faire surprendre pour prendre des clichés ici et là : une fleur, une baie, un Ningale qui batifole au gré de la brise, tout est excuse à faire une photo. Guidé par son rouquin, la jeune femme observe longuement autour d’elle. Recherche du moindre petit spécimen qui pourrait remplir son objectif. Il ne faut pas longtemps pour qu’un petit groupe de Zigzaton apparaisse. S’accroupissant pour être à leur hauteur, Astrid leur envoie quelques baies pour les attirer encore un peu plus près d’elle. Un peu méfiant mais plutôt glouton, ils s’avancent et se ruent sur leur collation. En peu de secondes les images se prennent en rafales. Entre deux clichés, elle se permet quelques sourires, sous le charme de ses innocents Pokémons. Caninos lui reste en retrait, bien trop fière pour s’approcher. Elle préfère l’ignorer et continue de les photographier jusqu'à ce qu’une voix l’interpelle. Un peu surprise, la brune se détache de ses modèles pour se tourner vers une jeune fille, à peu près de son âge. Elle demande si elle ne dérange pas avant de demander ce qui était évident. Apeuré, les Zigzaton s’enfuient rapidement, se réservant bien d’avoir finir leurs gourmandises. « Salut ! » répond-t-elle en te redressant. De toute façon elle avait pris bien assez de clichés. « Effectivement je prenais des Zigzaton en photo, mais visiblement ils se sont fait la malle. » dit-elle en rigolant un peu. Laissant son appareil photo pendre autour de son cou, elle remet son sac à dos bien en place et cherche son rouquin du regard. Celui-ci toise le Tiplouf nouveau venu, babines commençant à se retrousser comme pour montrer son mécontentement, tête haute. « Ce Tiplouf est à toi ? Il est vraiment trop mignon ! » Sans hésiter ni demander elle prend une photo du pingouin bleu « Oh pardon, ça ne te dérange pas si je le prend en photo ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Ven 11 Aoû - 15:44

Cela faisait du bien à Maxine de rencontrer un nouveau visage et surtout d'une personne de son âge. Depuis plusieurs jours maintenant qu'elle parcourait les routes d'Hoenn, la blonde n'avait pour l'instant pas eu l'occasion de se lier d'amitié avec des gens de son âge. Max pensait vraiment qu'en partant à la conquête des badges, elle rencontrait une foule de jeunes esprits motivés par le même rêve qu'elle, mais pour l'instant elle n'avait pas eu la chance d'en croiser. Peut-être que la photographe était-elle aussi dresseuse qui sait ? Peu importe après tout, même si elle avait Napoléon et Rosie avec elle, Max commençait à se sentir seule sur les routes et elle ne dirait pas non un peu de compagnie. Animée par l'idée de pourquoi par devenir amie avec la photographe, Max gardait son sourire greffé sur son visage angélique.

Lorsque l'inconnue évoqua la fuite de ses modèles Pokémon, la blonde se sentit tout à coup gênée. Après tout c'était sa faute s'ils s'étaient fait la malle, Max n'avait jamais été très discrète malgré sa volonté de l'être. Elle fit alors un sourire gauche, mal à l'aise de la situation. « Oh, je suis vraiment désolée d'avoir fait fuir les Zigzaton. Je ne voulais pas te déranger mais j'avoue que ma curiosité a été pus forte... » dit-elle les yeux rivés sur ses baskets. Max n'osait plus regarder la jeune femme dans les yeux. Sur le coup, elle se trouvait vraiment nulle, c'était très dur de réussir à approcher des Pokémon sauvages, qui sait quand la photographe réussira de nouveau à réaliser cet exploit. Elle releva cependant la tête pour se présenter. « Au fait, je m'appelle Max, enchantée. » Un petit sourire amical se dessina sur son visage. Quand l'inconnue s'intéressa à son Tiplouf et commença à le prendre en photo avant de demander à sa dresseuse si cela la dérangeait, Max vit une chance de se faire pardonner. « Bien sûr que non ça ne me dérange pas. Après tout c'est à cause de moi si tes modèles se sont enfuis, je me dois de t'en fournir un autre. Il s'appelle Napoléon ! » dit-elle d'un air joué. Max s'approcha alors de Napoléon qui semblait tout timide face à tant d'attention. Elle tenta de le rassurer avec quelques petites caresses et finalement le petit Pokémon se détendit un peu tout commençant à prendre la pose devant l'objectif. « Une vraie star ! » lança-t-elle en rigolant. Le petit pingouin semblait vraiment à l'aise désormais.

Jusqu'à ce qu'un petit grognement se fasse entendre à côté de lui. Un Caninos se tenait là dressé sur ses deux pattes, les babines retroussées. Il semblait être dérangé par la présence du Tiplouf. Max présuma donc qu'il s'agissait du Pokémon de la photographe. Est-ce qu'il était jaloux de l'attention que portait sa dresseuse pour Napoléon ? « C'est ton Caninos ? Je crois qu'il n'apprécie pas trop Napoléon... » À ces mots, le Tiplouf se dressa devant le Pokémon roux et commença lui aussi à montrer les dents. Max fut très surprise par la réaction de ce dernier : lui qui d'ordinaire était un grand timide et froussard sur les bords, elle ne le reconnaissait plus du tout. « Napoléon ? Qu'est-ce qui t'arrive ? » La blonde tenta de tirer son Pokémon vers elle mais celui-ci restait droit sur place, on aurait dit une statue. Qu'est-ce qu'il leur prend à ces deux-là ? On aurait dit que les deux Pokémon se défiaient du regard. Max se tourna alors vers la photographe et lui lança un regard interrogateur. Que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Sam 12 Aoû - 14:38

    Des Zigzatons il y en avait beaucoup sur Hoenn. Pokémon assez commun, pas forcement évident à approcher mais pas non plus impossible. Alors Astrid hausse les épaules, faisant comprendre à son interlocutrice qu’elle s’en fichait et qu’elle ne lui en voulait pas. Il en fallait plus pour énerver la demoiselle, beaucoup plus. La venu d’une tête inconnue qui en plus à l’air d’avoir son âge lui était d’une plus grande importance. Elle se présente, précise qu’elle se nomme Max. « Enchanté Max, moi c’est Astrid, mais souvent on m’appelle Adi. » Sourire échangé, son attention se tourne vers le Tiplouf. Quelques clichés, Max précise que cela ne la dérange et elle ne peut pas s’empêcher de continuer à prendre des photos. Le pokémon y prend rapidement gout et commence à prendre la pose faisant rire les deux jeunes femmes. Sacrés petit pokémon.

    Alors qu’elle continue a prendre des photos, Astrid détache son œil de l’objectif à l’entende du grognement de son Caninos. Elle lève les yeux au ciel. « Ne faites pas attention, il est assez méfiant des inconnus et grognon. » laçant un regard noir à son pokémon qui se montre vraiment impoli. Leur rencontre est un sacré souvenir et elle lui en avait longtemps voulut parce qu’il l’ait mit en danger et c’est surement pour se faire pardonner qu’il a décider de prendre la route à ses côtés. Depuis il s’ouvre de plus en plus à elle, mais il n’est pas un pokémon facile, il fallait l’avouer. A leur surprise, le pingouin bleu tient tête au chien roux qui cache sa surprise par un regard noir. Max tente de tirer son compagnon mais en vain. « Caninos arrêtes ça immédiatement ! » ordre innefficace qui a eut pour cause de faire redresser le chien, près à mordre à chaque seconde que le Tiplouf tient tête. Rangeant son appareil photo, Astrid s’accroche de son Caninos pour le remettre à sa place mais une autre idée lui vient en tête. « Si vous continuez à vous tenir tête bêtement, un combat pokémon vous mettra peut être d’accord pour créer un terrain d’entente ? » Astrid regarde Maxine pour avoir son avis et son accord. Si les deux pokémons ne veulent pas s’entendre, quoi d’autre qu’un combat amicale pour les calmer ? « En tout amitié bien sur Max, si je perd je ne te demanderai rien. »

    Ils sont en position de combat. Placé derrière son Caninos, Astrid stress un peu. C’était son premier combat pokémon contre un dresseur depuis qu’elle avait décidé de prendre la route avec son rouquin. Même si c’est purement amical, c’est un combat tout de même. Elle le sait, son partenaire n’est pas à son avantage face à un type eau. Il sera difficile de gagner mais le tout est d’être concentré. Sans plus attendre elle lance la première attaque « Caninos, attaque morsure ! » et le chien s’élance.



Caninos
mâle - asuré
feu - niv 8

- Morsure
- Hurlement
- Flammèche
- Gros yeux
pas d'objet
Revenir en haut Aller en bas
l'intelligence d'un scientifique
avatar
IDENTITÉ : manyts
LETTRES ENVOYÉES : 160
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/04/2015

EXPÉRIENCE : 519
EST ÂGÉ DE : trente-cinq ans, ça va encore.

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Sam 12 Aoû - 14:38

Le membre 'Astrid Iversen' a effectué l'action suivante : Au petit bonheur la chance


'Combats Pokemon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Lun 14 Aoû - 0:24

La belle brune se présente à son tour. "Astrid, mais souvent on m’appelle Adi". Comment Max doit-elle l'interpellé alors ? Un choix cornélien pour la jeune fille qui veut faire une bonne impression face à une potentielle nouvelle amie. « Enchantée Astrid ! » Mieux vaut se tenir aux formalités pour l'instant, peut-être avec le temps elle se permettra ce surnom. Mais il y a plus important à régler pour l'instant qu'un choix d'interpellation, en effet leurs Pokémon respectifs sont sur le point de se sauter à la gorge. Max n'en revient toujours pas de voir Napoléon adopter une telle posture et surtout avec ce courage qu'il sort d'on ne sait où. D'habitude un brin d'herbe qui bouge suffit à affoler le petit pingouin bleu. La situation fait doucement sourire la jeune dresseuse qui serait tout de même bien curieuse de connaître la nature de leur désaccord. « C'est dans ce genre de situation que je rêverais de parler le langage des Pokémon. » dit-elle en lâchant un petit rire. Il est cependant tant de régler ce conflit et Astrid semble avoir trouvé la solution parfaite : un combat amical. Ravie par la proposition, Max adhère à l'idée de la photographe d'un signe de tête. Rien de tel qu'une démonstration de force de ces deux mâles dominants pour calmer leur ardeur. « Un combat amical, ça me va parfaitement ! Et toi Napoléon, tu crois que ça t'apaiserait ? » Le petit Pokémon remue vivement la tête de haut en bas en signe s'affirmation. Un peu d'action. Après réflexion Max réalise qu'elle est sur le point d'effectuer son tout premier combat contre un dresseur. Battre un Pokémon sauvage et l'attraper fut déjà un exploit en soi pour la dresseuse novice mais un combat, un vrai combat... L'issue de ce dernier n'est pas définie. Certes le type eau de Tiplouf face au type feu de Caninos est un énorme avantage, mais le Pokémon roux s'avère sûrement très bien entraîné et pourrait mener le combat malgré sa faiblesse. « Bonne chance ! » lance-t-elle d'un air enjoué à son adversaire.

Maxine vient se placer derrière Napoléon qui n'a jamais été aussi déterminé de gagner un combat. La férocité du Pokémon réussirait presque à effrayer sa dresseuse si ce dernier n'était pas aussi adorable avec ses petites nageoires dressées droites devant lui. Astrid s'avère être la plus rapide, elle ne perd pas une seconde et donne un premier ordre. Caninos réagit de suite, il s'élance à toute allure vers Napoléon, les crocs saillants. « Prépare-toi ! » s'écrie-t-elle, mais le Caninos est beaucoup trop rapide et le Tiplouf n'a pas le temps d'esquiver l'attaque, une Morsure bien placée sur le flanc droit. Un coup dur, mais il ne faut pas perdre espoir. « Napoléon, réplique avec Écume ! » À ses mots, plusieurs petites bulles sortent du bec du pingouin bleu droit vers le Caninos. Une attaque super efficace contre le type feu, mais encore faut-il qu'elle atteigne sa cible.

Napoléon

♂ - niveau 9
timide

Écras'Face
Rugissement
Écume
...


baie pêcha


Dernière édition par Maxine Leroy le Lun 14 Aoû - 12:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
l'intelligence d'un scientifique
avatar
IDENTITÉ : manyts
LETTRES ENVOYÉES : 160
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/04/2015

EXPÉRIENCE : 519
EST ÂGÉ DE : trente-cinq ans, ça va encore.

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Lun 14 Aoû - 0:24

Le membre 'Maxine Leroy' a effectué l'action suivante : Au petit bonheur la chance


'Combats Pokemon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Mar 15 Aoû - 16:48

    Il s’élance avec détermination, alimenté par cette force qui lui venait d’où ne sait où. La jeune femme est impressionné et surprise par cette rage qui l’anime. Elle sait que son Pokémon n’est pas sociable, que la présence des autres leur est pesante, mais à chaque c’était un plus justifié. La seule erreur que le Tiplouf a fait c’est d’avoir été présent. Par moment elle en voulait à son chien roux d’être aussi solitaire. Elle qui s’imaginait avec une équipe soudé et entouré de Pokémon s’appréciant et s’entraidant. Il était certain que ce but allait être compliqué avec un premier compagnon comme celui ci. Mais ils s’étaient tous deux choisis et devaient apprendre l’un de l’autre.

    L’attaque lancé, le Caninos s’approche rapidement de son adversaire, tous ses crocs à découverts pour les refermer violement sur le flanc droit du pingouin bleu. Vite replacer, le roux s’étend à une contre attaque, il est près à esquiver ou bien amorcer le coup. Astrid le sait, Max avait un énorme avantage avec un Pokémon de type eau et bien que gagné serait une véritable fierté, elle voulait avant tout montrer à son Caninos que l’arrogance n’était pas la réponse à tout. Le Tiplouf lance une attaque écume et bien que près, les bulles d’eau éclatent une par une contre la peau du chien. Il est propulsé vers l’arrière, affaiblis. « Caninos ! » lance la dresseuse comme pour prendre des nouvelles de son compagnon. Enragé, ce dernier se redresse sur ses pâtes, près à attaquer de nouveau et il n’attendant même l’ordre de sa dresseuse pour s’élancer et provoquer une nouvelle attaque morsure. « Caninos non ! » ce n’était pas la première fois qu’il agissait ainsi. Prendre une décision de lui même sans même attendre un ordre précis. Cela ne faisait pas vraiment longtemps que les deux marcher côte à côte et le chien roux en oubliait par moment l’ordre des choses. Il fallait vraiment qu’Astrid le domine parce que plus il deviendra fort, plus il lui sera difficile d’avoir le contrôle. Elle baisse le regard, non fière de ce qui est en train de se passer pendant ce combat.

Revenir en haut Aller en bas
l'intelligence d'un scientifique
avatar
IDENTITÉ : manyts
LETTRES ENVOYÉES : 160
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/04/2015

EXPÉRIENCE : 519
EST ÂGÉ DE : trente-cinq ans, ça va encore.

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Mar 15 Aoû - 16:48

Le membre 'Astrid Iversen' a effectué l'action suivante : Au petit bonheur la chance


'Combats Pokemon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Sam 19 Aoû - 16:25

L'attaque du Tiplouf atteint sa cible, les petites bulles de l'Écume viennent s'écraser contre les poils roux du Caninos qui propulsé loin de son assaillant. L'eau contre le feu, le pauvre Pokémon est très affaibli par cette attaque. Mais cela n'arrête pas le Caninos, au contraire. Ce dernier, bien que blessé, semble être gonflé à bloc, prêt à rendre la pareille à son adversaire. Si Maxine semble effrayée par le regard de braise du rouquin, Napoléon quant à lui reste impassible, droit sur ses pattes. Sa dresseuse en reste encore bouche bée, se demandant d'où est-ce qu'il pouvait sortir cette bravoure. Peut-être que le discours éloquent d'Abel sur la force et le courage dont devait désormais s'armer Napoléon avait fini par porter ses fruits.

C'est alors que Max assiste à une scène incroyable, le Caninos déjà sur ses pattes et surtout fou de rage n'attend même pas l'ordre de sa dresseuse et s'élance à toute vitesse en direction du Tiplouf. « Attention, Napoléon ! Il est gonflé à bloc. » Rien ne semble pouvoir arrêter le Caninos. Pourtant, Tiplouf ne se démonte pas, mais sa peur est tout de même visible. Et il y a de quoi. Face à la consternation d'Astrid, Max reste également sans voix face au tempérament du Pokémon. Caninos avait vraiment son caractère à lui, ce qui d'un côté en faisait un Pokémon très puissant mais également très compliqué à gérer en tant que dresseur. La blonde était fascinée par lui et se prenait même à envier la photographe d'avoir à ses côtés un Pokémon si brave. Napoléon reste fièrement dressé face à l'audace du Caninos, mais malheureusement rien ne peut parer cette rage qui émane de lui. De nouveau, les crocs apparaissent, brillants et acérés. Ils viennent de nouveau mordre la chair du petit pingouin, exactement au même endroit, il sait où se trouvent ses faiblesses. Mais cette fois, le Tiplouf encaisse beaucoup moins bien la Morsure et commence à montrer des signes de fatigue. Encore une attaque et s'en est fini pense Max, inquiète. Cette fois-ci, le Caninos prend le temps de s'éloigner de son adversaire, de peur de prendre un autre revers. Le chien roux boite légèrement ce qui met la puce à l'oreille de la jeune dresseuse : lui aussi est épuisé, une autre attaque et il est K.O. Cette fois-ci c'est au premier qui attaque et qui atteint sa cible. Pleine d'espoir, c'est sans attendre qu'elle donne une nouvelle directive à son Pokémon. « Napoléon, attaque encore une fois avec Écume ! » lance-t-elle avec détermination. Une nouvelle attaque eau pour noyer le brasier qui brûle en Caninos. Si Napoléon vise bien, il ressortira vainqueur de ce combat et pourra se vanter de ne plus être un petit Pokémon couard et faible.
Revenir en haut Aller en bas
l'intelligence d'un scientifique
avatar
IDENTITÉ : manyts
LETTRES ENVOYÉES : 160
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/04/2015

EXPÉRIENCE : 519
EST ÂGÉ DE : trente-cinq ans, ça va encore.

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Sam 19 Aoû - 16:25

Le membre 'Maxine Leroy' a effectué l'action suivante : Au petit bonheur la chance


'Combats Pokemon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Mer 23 Aoû - 10:59

    Cet action qu’elle ne maitrise pas fonctionne. Le Caninos s’élance avec rage et effectue la même attaque au même niveau. Attaquer sur un point faible, douloureux. S’était intelligent et déloyale. Mais il été là pour gagner, pour alimenter sa fierté. Honteuse, Astrid ne prend même pas la peine de regarder la scène. Ce n’était pas que gagné pour elle. Elle voulait être une bonne dresseuse, avec des Pokémons respectueux et fort. Caninos est fort, il n’y aucun doute là dessus, mais il n’est fairplay et très têtu. C’est décevant.

    Affaiblit tout de même, il se repositionne, la langue pendante. Le Tiplouf et sa dreusseuse le remarque, bien que le pingouin commence aussi à montrer des signes de fatigue. Encore une attaque et les deux seront k.o. La jeune femme sait que si l’adverse utilise une nouvelle l’attaque écume, il en était finit pour son chien roux. Quelque part cela lui servirait de leçon, mais cela voudrait dire qu’elle avait perdu. Tiré de ses pensées par Max qui donne l’ordre à son pokémon d’attaquer avec écume, Adi relève les yeux vers la scène. Le Tiplouf se gonfle et vise avec perfection son adversaire. En quelques secondes les bulles d’eau apparaisse, dangereuse. Plus elle se rapproche et plus la victoire s’éloigne pour le jeune duo. Prête à féliciter sa nouvelle connaissance, Astrid est surprise de voir Caninos esquiver l’attaque d’un bon assuré et fatigué. Cela change tout. Près à de nouveau s’élance, sa dresseuse le stop « CANINOS ! » le chien la regarde, étonné « Si tu attaques de nouveau sans attendre mon ordre, alors je déclare forfait et offre la victoire à Tiplouf ! » Il était hors de question que la même scène se reproduise. Elle soutient son regard dans le sien, les larmes montantes. Le pokémon le voit, le ressent, il a provoqué chez sa dresseuse de la honte et la déçue. Finalement il n’était plus trop fier. D’un signe de tête il lui indique qu’il attend. Qu’il l’attend elle. Sa fierté était une chose mais sa jeune dreseusse en était une autre. Il avait prit la route avec elle parce qu’il l’avait mit dans une situation dangereuse et bien qu’ils soient très différents, il s’est attaché à elle. Cette victoire il l’a voulait, mais autant que de faire plaisir à Astrid. Alors il attend, fatigué, mais toujours concentré. Satisfaite, la jeune femme se sent rebooster « A toi Caninos, Morsure ! »



Dernière édition par Astrid Iversen le Mer 23 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
l'intelligence d'un scientifique
avatar
IDENTITÉ : manyts
LETTRES ENVOYÉES : 160
ARRIVÉ A HOENN LE : 21/04/2015

EXPÉRIENCE : 519
EST ÂGÉ DE : trente-cinq ans, ça va encore.

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   Mer 23 Aoû - 10:59

Le membre 'Astrid Iversen' a effectué l'action suivante : Au petit bonheur la chance


'Combats Pokemon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: les prémices d'une belle amitié (astrid)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les prémices d'une belle amitié (astrid)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?
» Une nouvelle amitié(libre)
» De la belle ouvrage!
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONDE BORÉALE :: le doux prologue :: ondeboréale :: la magie d'hoenn :: tous les chemins mènent à hoenn :: routes diverses-
Sauter vers: